Médiathèque de la cité universitaire du Bois Pléiade Index du Forum
Médiathèque de la cité universitaire du Bois Pléiade
Rouen - Mont Saint Aignan - Toute la vie de la cité universitaire du Bois Pléaide! : animations, soirées, concerts : Ne restez pas dans votre chambre de 9 m², Partagez une vie étudiante en couleur !
 
Médiathèque de la cité universitaire du Bois Pléiade Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Queen+Paul Rodgers "The cosmos rocks" ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médiathèque de la cité universitaire du Bois Pléiade Index du Forum -> La médiathèque -> Donnez votre avis ! -> CD
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marcus
Amateur du forum
Amateur du forum

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2008
Messages: 55
Localisation: Quelque part mais pas n'importe où
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2008 - 14:28    Sujet du message: Queen+Paul Rodgers "The cosmos rocks" Répondre en citant

Beaucoup pensait que Queen disparait avec son charismatique leader (le regretté Freddie Mercury, décédé en 1991 des suites du SIDA) mais il n'en fût rien. En 1995, le groupe (devenu trio) publia "Made in heaven", un album composé à partir des dernières bandes que Freddie avait enregistré. Deux ans plus tard les 3 musiciens entrèrent de nouveau en studio pour enregistrer cette fois un nouveau titre sensé agrémenter la compilation "Queen rocks": "No one like you (only the good die young)". Ce fût le dernier titre enregistré avec le bassiste John Deacon car le britannique prit sa retraite peu de temps après. A partir de ce moment Queen (rebaptisé Queen+) cesse toute activité jusqu'à 2003, date à laquelle Brian May et Roger Taylor font une apparition remarquée à la manifestion organisée par Nelson Mandela: 46664. S'en suit une publicité pour une célèbre boisson (May et Taylor réenregistrent pour l'occasion leur tube "We will rock you" en compagnie de Britney Spears, Pink et Beyonce) et surtout une première collabaration avec le chanteur Paul Rodgers (ex Free, ex Bad company, ex The firm) fin 2004. May et Taylor, impressionnés par l'alchimie qui s'est dégagée lors de leur prestation commune, décident de remettre le couvert avec une tournée mondiale, la première depuis le Magic tour (1986)! Fort du succès de cette tournée, le trio revient cette année avec leur premier album studio en commun: "The cosmos rocks". La polémique est de nouveau relancée: Hérésie à but mercantile ou collaboration fructueuse entre deux légendes du rock? Elements de réponse.

"The cosmos rocks" commence par une note rock'n roll des plus explosives. Le 1er titre frappe fort et ressemble à une sorte de "Tie your mother down" (album "A day at the races", 1976) moderne auquel on aurait rajouté un solo à la Chuck Berry. La voix de Paul Rodgers est impériale (pas étonnant que ce type soit autant respecté^^) mais elle ne rappelle à aucun moment celle de Freddy Mercury. Cela n'enlève rien à la qualité du titre mais de nombreux fans du vieux Queen risque de ne pas retrouver ce grain de folie qui caractérisait le groupe britannique. Le constat est le même sur le titre suivant (le superbe "Time to shine" et son refrain aérien qui n'est sans rappeler U2) mais aussi sur tous les autres. Ils sont tous portés par le chant clair et puissant de Rodgers, les seuls éléments qui pourrait rappeler le passé de Queen étant les choeurs et bien sur la guitare de Brian May. "The cosmos rocks" est un album relativement riche, on y trouve des ballades semi acoustiques (dont "Small", excellente ballade qui cartonnerait en radio) mais aussi des titres plus puissants (tels que "C-lebrity" sur lequel le batteur des Foo Fighters participent aux choeurs ,...). Dans l'ensemble, l'album est vraiment bon mais si on creuse un peu on trouve quelques défauts ici et là. Brian May a toujours ce son qui lui est propre mais il donne l'impression de ne pas se lacher surtout sur les solos. Roger Taylor quant à lui (le batteur de la formation) n'a plus 20 ans et cela s'entend, le tempo varie rarement d'un titre à l'autre. Cela est d'autant plus préjudiciable que l'album manque de titres enjoués et ce même si le travail effectué au niveau du son est remarquable. D'une manière générale on ne retrouve pas l'éxubérance propre à Queen, l'album sonnant davantage comme un album de Paul Rodgers featuring Queen. Cette évolution, bien que prévisible (n'est pas Mercury qui veut), ne fera certainement pas l'unanimité. Ceux qui criaient déjà au blasphème lors de la tournée "Return of the champion" (2004/2005) continueront à penser que Queen est mort et d'une certaine façon on ne pourra pas le leur reprocher. En revanche, les fans les plus tolérents passeront certainement un bon moment à l'écoute de ce nouvel album absolument pas indispensable mais au combien sympathique.

Petite anecdote dévoilée par Brian May il n'y pas si longtemps: avant que Queen ne compose ses propres chansons, Freddie Mercury et lui même aimaient tout particulièrement reprendre des chansons de Free, un groupe très en vogue au début des seventies et rendu célèbre par la voix d'un certain Paul Rodgers.     

________________________________
Nothing is constant except change


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Sep 2008 - 14:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médiathèque de la cité universitaire du Bois Pléiade Index du Forum -> La médiathèque -> Donnez votre avis ! -> CD Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com